la casa landréat

Notre philosophie

Le partage est notre raison d’être. Partager une philosophie fondée sur la générosité, sur l’amour des bonnes choses et le goût pour l’excellence.

« Faites comme chez nous » est une invitation passionnée à vous plonger dans notre quotidien pour faire connaissance avec notre famille, avec notre terroir… avec notre caractère. Car il y a de la vie dans notre Maison ! On parle fort, on chante, on rit, on danse, on se chamaille…

Partagez avec nous une année complète à la Casa Landréat. Entre travail aux vignes, élaboration de nos cuvées, repas de famille, célébrations… Entrez, mettez-vous à l’aise, instalez-vous à notre table et profitez de ces moments comme vous le feriez avec vos amis ou votre famille.

Notre philosophie

Le partage est notre raison d’être. Partager une philosophie fondée sur la générosité, sur l’amour des bonnes choses et le goût pour l’excellence.

« Faites comme chez nous » est une invitation passionnée à vous plonger dans notre quotidien pour faire connaissance avec notre famille, avec notre terroir… avec notre caractère. Car il y a de la vie dans notre Maison ! On parle fort, on chante, on rit, on danse, on se chamaille…

Partagez avec nous une année complète à la Casa Landréat. Entre travail aux vignes, élaboration de nos cuvées, repas de famille, célébrations… Entrez, mettez-vous à l’aise, instalez-vous à notre table et profitez de ces moments comme vous le feriez avec vos amis ou votre famille.

Une année à la casa. Heure après heure, jour après jour, mois après mois, il s’en passe des choses dans l’année d’un vigneron ! Sur le pas de la porte, le récit de douze mois de travail de la vigne, d’élaboration des vins et de vie de famille commence…

Un matin de Février – 7h32

Top départ ! L’année commence.
L’euphorie des fêtes de fin d’année et les célébrations qui vont de pair sont derrière nous. Il est temps maintenant de se concentrer sur l’année qui vient. À la vigne, la taille commencée depuis novembre se poursuit. À la cave, le vin se repose et attend son heure.

Autour d’un café, un beau jour de Mars – 10h18

Il fait grand beau ! Au printemps la végétation pousse à vue d’oeil. Le soleil fait son retour et rythme notre travail. La réflexion doit être collégiale. Qui s’occupe de quoi ? Petite pause familiale à la table du salon ; Philippe administre ses précieux conseils.

Un dimanche de début Avril – 11h47

Pâques approche. Ce n’est pas par ferveur religieuse que ce moment de l’année est important mais parce que les vacances permettent de rassembler toute la famille. C’est le premier grand moment de l’année. Les petits plats sont mis dans les grands, généreux, riches de saveurs.

Champagne Philippe Landréat

Au soleil de Mai – 13h52

Dans le vignoble, il y a maintenant beaucoup plus d’effervescence qu’en début d’année. On croise des confrères qui s’affairent, on se salue amicalement, un petit mot si on a le temps. Des animaux s’enfuient doucement à notre approche, la flore continue de se développer… La vie est douce !

La période cruciale de la floraison approche : ces fleurs qui commencent à pointer le bout de leur nez annoncent les futures grappes. Un moment toujours excitant ! Que nous réserve l’année ? Il faut garder l’oeil bien ouvert, les insectes semblent s’y intéresser aussi…

Quand vient le mois de juin – 15h11

À la maison, le bruit des bouteilles résonne. L’assemblage a eu le temps de se reposer et, tout juste mis en bouteille, la seconde fermentation a déjà débuté. L’avenir est en train de se créer : le tirage scelle le destin de nos vins.

Côté vigne, le temps est à la concentration. Le palissage occupe la majeure partie de nos journées durant presque tout le mois. Des gestes instinctifs, méticuleux, précis pour permettre d’aérer la vigne.

La douceur de juillet – 16h22

Enfin un peu de farniente avant les vendanges ! Une douce oisiveté au soleil, mais toujours un oeil sur la vigne. Elle semble paisible à vue d’oeil mais elle poursuit sa croissance. Il faut parfois se promener entre ses rangs pour veiller au bon développement des raisins.

Le sol enherbé fournit une fraîcheur matinale avant le bain de lumière de l’après-midi. Des orages et des pluies viennent ponctuellement troubler ce calme chaleureux.

Août, en attendant les vendanges – 17h28

La Maison est étrangement calme. Mais les portes ne sont jamais fermées bien longtemps. Le temps d’une parenthèse, les Landréat sont partis sous le soleil faire le plein d’énergie et de vitalité pendant que les raisins en font tranquillement de même.

Bien vite, les raisins appellent au retour : une rentrée au goût sucré de jus de raisin, aux accents tout aussi ensoleillés et festifs. Les vendanges s’annoncent et se font même presque attendre.

Septembre, le meilleur mois de l’année – 18h12

Les vendanges battent leur plein. C’est un véritable ballet qui s’observe : les caisses défilent, les vendangeurs travaillent en choeur, une chaîne humaine se forme comme une colonne de fourmis de la vigne au pressoir.

Les premiers contours des futurs vins se dégustent, une baie sur le bout de langue, l’oeil sur le réfractomètre. Tous les jours, les densités de sucre et le niveau d’acidité sont observés jusqu’à atteindre l’équilibre visé par Philippe. En vigneron expérimenté, il connaît chaque recoin de son vignoble et sait anticiper le circuit de récolte. Les expositions plein sud des parcelles présagent de belles saveurs, délicatement « muscadées », croquantes et pleines de soleil.

Champagne Philippe Landréat

Octobre qui veille au grain – 19h53

Chaque cuve isole une parcelle ou un cépage. Les parfums qui s’en dégagent reflètent la richesse de leurs terroirs. La malolactique est toujours faite pour obtenir la richesse et la densité du vin recherchées par Philippe. Les vins tranquilles resteront quelques mois en cuve, jusqu’au prochain assemblage, pendant que les bouteilles sur lattes, chargées de bulles, poursuivent leur paisible vieillissement.

Décembre… L’autre meilleur mois de l’année – 21h07

Les tant attendus repas de fêtes sont enfin lancés ! Table dressée et décorée, tout le monde en tenue de soirée. Les appétits sont affûtés et la Casa est décorée. On a remonté de la cave les pépites, les canons, les fusées, et autres superlatifs vignerons qui flattent autant l’élaboration que le service. Aux grands repas les grands moyens.

Et voilà. Une année de passée. Il aurait fallu un bon nombre de pages supplémentaires pour en retracer la totalité. Beaucoup de surprises, des challenges évidemment. Et l’année qui arrive en apporte forcément de nouveaux. Une certaine impatience nous anime déjà : tant de projets sont à finir, d’autres à commencer, à quoi ressembleront nos vins, que nous donnera la prochaine vendange ? On trépigne d’avance.

CHAMPAGNE PHILIPPE LANDREAT

Philippe Landreat - Champagne Philippe Landréat

PHILIPPE LANDREAT

Vigneron

Christine Landreat - Champagne Philippe Landréat

CHRISTINE LANDREAT

Assistante Commerciale

MÉLISSA LANDREAT - Champagne Philippe Landréat

MÉLISSA LANDREAT

Future Vigneronne

Julien Landreat - Champagne Philippe Landréat

JULIEN LANDREAT

Futur Commercial